SUPER CHALLENGE INTERMARCHE AU BRUSC

Mercredi 3 Avril 2019

Retour au Brusc en ce début de mois d'avril où après le succès du challenge de l'oliveraie , la Boule Joyeuse propose à nouveau un grand prix en doublettes .
l'an dernier à la même époque 150 équipes étaient venues ferrailler et si le temps reste aussi doux ( sauf la finale ) qu'il y a quelques jours le Brusc fera le plein comme tous les concours du Super Challenge depuis le début de l'année .

La dotation pour ce doublette sera de 2100 euros plus la totalité des frais de participation et les lots habituels aux vainqueurs et finalistes .

LES INSCRIPTIONS SERONT PRISES AUX NUMEROS SUIVANTS : 04.94.34.00.10 OU 06.85.76.63.80. jusqu'au vendredi 5 avril à 20 heures .
Dépôt des licences le samedi matin à partir de 8 heures "chez Simon" au bar Le Rivage , début des parties à 9 heures


RESULTATS DE LA 1ERE JOURNEE

Fin des inscriptions ce vendredi soir à 20 heures avec 107 équipes inscrites

Malheureusement les intempéries de ce samedi matin n'ont pas permis le bon déroulement du concours ; Le vent d'est , des bourrasques , une pluie soutenue ont rendu très rapidement les terrains impraticables et dangereux .
Une première décision a été prise par le jury du concours ( délégué , arbitre et représentant de la boule joyeuse ) d'arréter les premières parties aux alentours de 10 heures tout en donnant rendez-vous aux équipes ayant gagné la 1ère et à ceux qui n'avaient pas fini à 14 heures pour une reprise du concours .
Pendant la coupure, la pluie n'a pas cessé et après une inspection des jeux sur les différents sites par les arbitres , à part quelques jeux peu nombreux qui étaient juste jouables la majorité des terrains étaient impraticables . Le jury a donc décidé sagement d'annuler la compétition et de rembourser les frais de participation aux joueurs .

Lorsque la décision d'annulation a été prise quelques joueurs ont fait part de leur mécontentement car venant de loin , et on les comprend , d'autres qui avaient réservé des hôtels n'étaient pas ravis mais dans l'ensemble la majorité des joueurs certes déçus de ne pas pouvoir jouer ont compris et admis que la décision prise était vraiment celle qu'il fallait prendre .

Le Gaou à 9 heures est devenu un champ boueux à 14 heures
Le Gaou à 9 heures est devenu un champ boueux à 14 heures

Les jeux au jardin à 14 heures
Les jeux au jardin à 14 heures