Connectez-vous S'inscrire

ASSEMBLEE GENERALE 2016

Samedi 12 Novembre 2016

La saison 2016 du Super Challenge s'est terminée en apothéose avec le souvenir Dédé Salle qui a réuni 142 équipes dans une ambiance festive et conviviale .

Le temps de la compétition est donc passé mais il reste une dernière démarche à accomplir avec l'assemblée générale de l'association .

Ce moment est important car il permet aux adhérents de se rencontrer , de débattre des différents points mis à l'ordre du jour , de valider le calendrier 2017 mais aussi de récompenser les 5 premiers joueurs du classement de cette année.



UN COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE EST EN PREPARATION ET SERA PUBLIE DANS LE COURANT DU MOIS DE DECEMBRE .

DES A PRESENT ET POUR CE QUI CONCERNE LES 16 EQUIPES DU TROPHEE DES AS ET LE CALENDRIER 2017 IL FAUT ATTENDRE ENCORE UN PETIT PEU LE TEMPS DE REGLER LES DERNIERS ARBITRAGES .





1.Posté par marques le 14/11/2016 07:54
des épreuves tête à tête vont elles réapparaître dans le calendrier du superchallenge?

2.Posté par eric le 16/11/2016 08:54
oui tout les samedis tete a l estaque

3.Posté par Dan83 le 18/11/2016 11:37
Pour le nombre de joueurs ,moi je dirai 14000 joueurs avec Martigues et 500 classés qui sont rentrés dans les 1/4

4.Posté par georges ventre le 21/11/2016 06:52
La boule commerciale de saint martin de crau est heureuse de retrouver le super challenge.
Merci à la boule d'entressen pour son acceuil

5.Posté par malbec christian le 22/11/2016 08:11
bonjour a tous

pourrait on avoir une ebauche ou le calendrier definitif du super challenge 2017

merci d avance

6.Posté par Bruno.A le 22/11/2016 12:53
Bonjour
Aurons nous ou pourrions nous avoir s'il vous plait le résultat des conversations avec la ligue paca, à propos de l'homogénéité des championnats départementaux et ligues pouvant faire obstacles au bon fonctionnement de l'attente de tous, ainsi que la protection de valeurs qui sont chères aux puristes longuistes.

Un autre point qu'il me paraît important de soulever et dont j'ai fais la lecture en fin d'article presse. Comment est-il possible d'envisager un débat qui n'a pas lieu d'être pour une éventuelle transformation du temps de jeu ?

Pour ma part et bien que varois,j'ai combattu bien soutenu par un grand nombre (ADJP) contre les parties en temps limitées de 2 heures en ile de france à l'époque (2010-2011) du président aujourd'hui décédé Philippe Gaffet afin que cette éventualité ne gangraine jamais nos régions du sud.

La seule solution à la réduction du temps de jeu : Limitation des concours à 128 équipes (hors nationaux) et parties en 11 points jusqu'aux quarts de finale - point . Pas besoin d'y réfléchir cent sept ans.

Question : Pourquoi vouloir ouvrir ce sujet ?

Merci et bonne continuation à tous

7.Posté par Atzeni Olivier le 03/12/2016 23:51
Cher Bruno A,
Tout les sujets sont bons à ouvrir !!
Mais le plus important et prendre de bonnes décisions !!
Le superchallenge n'est pas un organe de décisions mais un organe de propositions.
Lorsque je travaillais à la FFPJP, j'ai proposé un questionnaire concernant le jeu provencal et + de 80 % des joueurs trouvent les parties trop longues, les concours trop longs et les temps d'attente entre les parties trop importants.
Certains pratiquants sont plus spectateurs que joueurs !! Et ça cela n'est pas normal.
Donc la réflexion est importante.
Le superchallenge a vocation à entendre l'avis de tous et le synthétiser. Votre avis sera pris en compte mais il y a aussi d'autres points de vue.
La société évolue, les besoins évoluent, les attentes évoluent et le sport doit prendre en compte ces évolutions pour rester le plus proche possible des attentes des pratiquants.
Cordialement

8.Posté par Jean - Marc GALLETTI le 04/12/2016 18:03
Il est vraiment dommage que le questionnaire que tu as fait circuler n'est pas pu avoir de suite car il fallait bien en commencer par là. Connaitre les attentes et desirata des uns et des autres est primordial si on veut obtenir l'adhésion de la majorité. Comme tu le dis si bien la vie change et notre jeu doit s'adapter à cette évolution. Les parties en 11 sont une solution ( peut- etre ) car on s'aperçoit que les joueurs " bétonnent " plus donc du temps " perdu ". Par contre il me semble que la 1ère des choses à faire - très difficile - est le respect par les joueurs ( les memes qui se plaignent de la longueur des parties ) des horaires et du temps de jeu des boules et par dessus tout l'organisation des concours des 1/8 le deuxième jour en commençant le matin avec 85 équipes ne devraient plus exister, de meme les cadrages ds les federaux devraient etre obligatoire le 1 er jour jusquà 64 équipes. Ds le fédéraux pourquoi 14 h 30 à partir de juin...... , de meme pourquoi arret des parties 20H......
Je pratique également la lyonnaise et les parties au temps ne posent pas de problème.
Il y a des solutions à condition de le vouloir;
Boulistiquement votre. Bonne fin d'année à tous et à l'année prochaine sur les jeux.

9.Posté par Bruno.A le 06/12/2016 11:51
Bonjour Olivier, si je reprends ton propos < Le superchallenge a vocation à entendre l'avis de tous et le synthétiser. Votre avis sera pris en compte mais il y a aussi d'autres points de vue >

Bien, mais a t-il aussi vocation de faire écho aux stratagèmes de la fédération qui quant à elle a ouvert toutes les brèches en estimant notre jeu favori trop long ?

Une brèche que tu as toi-même ouvert avec un questionnaire bien ciblé proposé aux longuistes (en fait à tous, pétanque et lyonnaise confondus).

+ de 80% des intervenants trouvent ce jeu trop long ? Sans être sectaire, je pense que ce résultat est faussé par sa diversité.

Beaucoup de régions n’y jouent pas ou que trop peu ou ne connaissent pas le jeu provençal et leurs réponses ne peuvent-être objectives. Une pensée pour eux qui malgré tout s’acquittent d’une licence leur proposant les deux disciplines.

Quant à ceux qui disent trouver trop longue l’attente entre deux parties, ne voient aucun inconvénient qu’a leur tour la leur puisse durer trois quatre ou cinq heures surtout s’ils en sortent vainqueurs. N’est ce pas ?

Olivier, que mon avis soit pris en compte ou pas j’en ai rien à faire, je le donne.

Oui la réflexion est importante, dès lors et c’est mon avis, au moins l’on cherchera à le triturer encore et encore, au mieux le jeu provençal se portera et cela n’a rien de rétrograde.

Bonnes fêtes de fin d’année à tous et à très bientôt sur les jeux

Vive le jeu provençal !

10.Posté par Jean Franck le 06/12/2016 18:57
Voilà plus de 30 ans que je joue au jeu provençal. Jamais entendu un longuiste se plaindre de la longueur de ce jeu ! Et pour une raison simple : c'est le coeur de ce jeu, son ADN, sa raison d'être. Il existe un jeu plus rapide c'est la pétanque. Un jeu où on limite le temps de jeu, c'est la lyonnaise. Que chacun pratique suivant ses envies. Et que l'on laisse notre jeu tranquille. Un jour on pourra plus faire la donnée et on nous dira que c'est pour suivre l'évolution de la société. .. il y a bien d'autres choses à faire pour défendre leur jeu provençal que de s'attaquer à sa spécificité fondamentale. Sinon on va le tuer. Tiens refaisons une belle compétition comme le championnat de ligue sur un we, en un seul lieu et avec un titre au bout. Vous verrez que personne ne se plaindra de la longueur des parties et tout le monde se régalera de refaire les parties autour du verre de l'amitié. En prenant son temps. Amitiés à tous.

11.Posté par ALI KADRI pop le 07/12/2016 14:54
Pourquoi ne pas faire faire les parties en 15 points avec point de mène

12.Posté par Fred Blanchet le 07/12/2016 23:03
Débat intéressant M. Atzeni. Faire évoluer le Jeu Provençal sur certains points pourquoi pas.
Le Var va démarrer ses concours 2017 à 14h00 même l'été, le jet du bouchon a changé et les parties en 11 (telles qu'aux "France") se développent et améliorent le déroulement des compétitions désormais. Mais chercher à retirer les fondamentaux de la durée aléatoire d'une partie où une stratégie réfléchie permet à tous de pouvoir rivaliser avec les plus grands talents de notre si cher Jeu Provençal et ainsi vivre intensément des parties inoubliables; des joueurs les plus modestes (parmi lesquels je me compte) aux champions déjà rentrés dans la légende de la Longue. N'oublions pas ces parties d’anthologie racontées par nos anciens où le temps n'était qu'accessoire.
Je ne suis en tout cas pas convaincu que notre passion commune se porte si mal. Bruno Golé précise bien dans son interview que le taux de participation aux compétitions cette année est en augmentation. Seulement amputé par les trahisons qu'ont subits Le Provençal, Le Midi-Libre et le National de Gap. On aurait pu tout autant ajouter le National du Brusc si ses dirigeants s'étaient découragés. Fort heureusement leur mobilisation exemplaire a maintenu, contre vents et marées fédéraux, leur "National" car s'en était un et le peuple longuiste a répondu présent massivement comme toujours chez Simon.
Il est louable comme vous le faites de proposer d'ouvrir le débat.
Il n'est, en revanche, pas nécessaire de doubler les points d'exclamations lorsqu'on s'adresse correctement par écrit à quelqu'un même s'il ne partage pas votre avis.
Mieux vaut ajouter une phrase et ainsi donner le fond de sa pensée plutôt que sous-entendre. Laissons ces procédés aux obséquieux.
Partageons donc nos avis différents et tâchons de ne pas trahir le Jeu Provençal en voulant peut-être trop le révolutionner.
Si la mode actuelle est de vouloir tout changer, ne marchons pas dans cette mode ça porte malheur.
Cordialement
Bonnes fêtes de fin d'année à tous les passionnés

13.Posté par Ferroud le 11/12/2016 19:43
Bonjour,
D'accord avec O.Atzeni, il est vain de ne pas traiter de tous les sujets car ils finissent toujours par ressortir, et on se doit d'écouter tous les points de vue, j'ajoute que l'avis des "nordistes", qui n'ont pas la chance de beaucoup jouer, a autant de valeur que celui des "traditionnalistes plein sud". Ceci étant longuement dit, les parties au temps donnent leur rythme et leur spécificité à la lyonnaise, dont elles sont désormais indissociables. Par contre je suis heureux de jouer des parties de plus de 2h, voire davantage, au jeu provençal, car on sait qu'on a toujours une chance d'arriver à 13 (ou 11 donc mais 13 c'est bien) avant l'autre équipe, même si elle est largement devant, et il faut faire durer ce plaisir, même si c'est parfois une lente agonie.
D'accord avec tout ce qui a été dit avant, j'insiste sur le respect que chacun doit avoir avec la longue minute trente qui nous est donnée pour jouer, à la lyonnaise c'est la moitié, temps de marquage compris, on y arrive très bien sans embrouille. Peut-être n'est-il pas utile de tant préparer son point.
Je profite aussi de l'intervention d'O.Atzeni qui évoquait son enquête passée : même s'il n'est plus salarié de la FFPJP , peut-il nous dire si une analyse en a été faite, et le cas échéant où peut-on la lire. Encore une chose, cette enquête évoquait les concours, et même championnat de France, en tête à tête, et Marques pose la question dans son post : pourquoi pas de concours en tête à tête au jeu provençal (dans le Var en proportion des doublettes en tout cas c'est ridicule). A la lyonnaise, encore, dans mon département (69), il y en a beaucoup, on joue à 4 boules, en 1h30 (on arrive à 13 avant) et les concours sont complets. Bonnes fêtes de fin d'année à tous les passionnés pour citer Blanchet !

Nouveau commentaire :