ROGER CASINI: UN GENTLEMAN SUR LES JEUX DE BOULES!

Mercredi 10 Août 2016

UNE VIE DE PASSION POUR LES BOULES ET LE JEU PROVENCAL!


La mise en route de cette chronique concernant les personnalités marquantes et contemporaines du jeu provençal a été ouverte par notre recordman de victoires au Super Challenge Anthony Kerfah. Nous en abordons aujourd'hui un second volet avec cet article consacré à l'un des joueurs en activité qui fait certainement l'unanimité auprès du monde bouliste tant par son talent et ses performances régulières depuis de longues années mais surtout par sa gentillesse et son esprit ancré dans la fidélité amicale: je veux parler bien sur, beaucoup l'auront compris, de l'inoxydable Roger Casini!

Roger, plus de cinquante ans de présence sur les jeux de boules au plus haut niveau!
Roger, plus de cinquante ans de présence sur les jeux de boules au plus haut niveau!

A LA RENCONTRE DE L'HOMME:

Les parties d'amis empreintes de bonne humeur; ici Roger faisant équipe avec Charles Salloum et le regretté Serge Michel quelques mois avant sa disparition!
Les parties d'amis empreintes de bonne humeur; ici Roger faisant équipe avec Charles Salloum et le regretté Serge Michel quelques mois avant sa disparition!
J'ai rencontré Roger dans la jolie ville de Saint-Maximin où il vit une retraite paisible et méritée auprès des siens, bien loin des agitations de la cité phocéenne! C'est là-bas que, débarrassé des contraintes de la vie socio-professionnelle, ce fringuant retraité aux allures d'éternel jeune homme goûte aux bonheurs des relations familiales entre sa femme, ses enfants et petits enfants et amicales avec les gens du crûs qui l'ont adopté comme un enfant du pays! D'ailleurs on se doit de reconnaître que ce champion de l'intégrale, précédé d'un palmarès élogieux, a su se faire apprécier et aimer des Saints-Maximinois autant par ses qualités et valeurs humaines que par son adresse naturelle! Une grande majorité de ses concitoyens et habitués des aires boulistes lui reconnaissent en effet le sens aigu de la fidélité, de la générosité et de la bonne humeur!
Roger se plaît souvent à répéter:" Il n'y a pas que les boules, il y a surtout l'amitié et puisque les boules ne sont qu'un jeu, rien ne vaut une partie entre bons collègues, ça reste un plaisir partagé qui laisse toujours de bons souvenirs!"  
Et de bons souvenirs entre collègues ailleurs que sur un jeu de boules Roger en collectionne des "tonnes", sans parler de ceux qui lui restent encore à écrire!
La preuve; un jour il aide un membre de la boule Provençale à couler la dalle de sa piscine, un autre il affûte la débroussailleuse du voisin, le lendemain il monte un mur chez son fils et se bloque le dos pour la semaine quitte à faire l'impasse sur un concours ou il aide Gilbert à souder le fer forgé d'une grille bancale...
Des témoignages de ce genre foisonnent dans la bouches de ses amis et je ne peux bien entendu tous les reporter ici. Bref Roger est décrit par tous ces gens de son terroir d'adoption comme un homme au grand coeur qui n'hésite pas à se mettre en quatre pour rendre service à son prochain, qu'il soit joueur de boules ou simple spectateur assidu! 
Et les amusements me direz vous? Bien entendu la retraite lui laisse logiquement beaucoup de temps pour s'adonner à la pratique de ses loisirs favoris: la pétanque et le jeu Provençal où il excelle depuis le "Pré de foire" jusqu'aux aires boulistes de tout le grand Sud/Est!
Il prend entre autres également un grand plaisir à taquiner ses "vieux"amis aux cartes, "Dédé"Payan et Taranto, à marcher des kilomètres pour la cueillette des champignons avec l'ami Bas alpin Charles, à s'évader pour des vacances Normandes avec son "pote" Jean Marc! Bref, voilà l'itinéraire aussi varié qu'appétissant d'un homme heureux de vivre parmi les siens et qui le montre à sa façon puisque Roger ne se départit jamais de son sourire lumineux!   

A LA RENCONTRE DU JOUEUR:

Roger, tout sourire et en toute décontraction, dans un carré de National entouré de Serge Brémond et Gilles Assigal!
Roger, tout sourire et en toute décontraction, dans un carré de National entouré de Serge Brémond et Gilles Assigal!
Roger Casini demeure un trait d'union entre le glorieux passé du Jeu provençal dont les noms des joueurs mythiques résonnent encore aux oreilles des passionnés que nous sommes et les champions d'aujourd'hui qui trustent les victoires du super challenge! Cette longévité dans la carrière sportive et les résultats boulistes forcent le respect et l'admiration de tous, notamment des jeunes avec qui il collectionne toujours les performances. La preuve; la dernière en date remonte à la finale du Souvenir du regretté Henry Lafleur où il faisait équipe avec Rudy Lafleur, le petit fils d'Henry, et Cyril Ricard!
Lorsqu'on lui demande le secret de sa forme, il nous répond sans hésiter:" J'ai la chance à plus de soixante neuf ans d'avoir une bonne condition physique même si je ne me sens plus la capacité de tirer sur l'intégralité d'un concours puisque j'ai des coups de fatigue! Par contre s'il faut tourner une partie ça ne me dérange pas de prendre le tir!" Puis il ajoute dans un sourire, le regard pétillant:" Tu sais j'ai toujours aimé le jeu de boules et cette passion est peut être encore plus forte qu'avant; alors je me fais plaisir tant que je peux!"
Pendant des années, presque des décennies, la partie classique de Roger était articulée autour de ses amis disparus "Jean-Jean" Michel et "Jo" Coppola qui étaient aussi d'excellents joueurs. A ce propos Roger se plaît à préciser: "J'ai eu la chance de jouer et de gagner avec des grands noms de la discipline mais je me suis surtout régalé à jouer avec mes vrais amis! Je me répète peut être mais c'est dans l'émotion d'une victoire comme la frustration de la défaite que se forgent entre amis les plus beaux souvenirs!"  
Pour clore cette rencontre Roger ne pouvait pas échapper à la sempiternelle question du palmarès et des regrets éventuels sur une carrière bouliste bien remplie. Il y répond avec franchise: "Tu sais, je serais mal placé pour me plaindre et je ne suis pas de nature nostalgique! J'ai gagné les miens, bien sûr on espère toujours plus mais c'est comme ça; de toutes façons on ne peut pas revenir en arrière! Au chapitre de mes plus belles émotions boulistes je citerai ma victoire au championnat de ligue avec mes amis Patrick Griséri et "Kaket". Au niveau des déceptions, je placerai ma défaite en demie finale du championnat de France face à l'équipe Terreno. Tu vois, ça m'aurait fait plaisir d'être champion de France!"
Je lui fis remarquer qu'il n'était pas trop tard pour y inscrire son nom. Il se contenta en guise de réponse d'un haussement d'épaules et d'un sourire malicieux qui parlaient mieux que des mots. Quant à la conclusion de ce volet je la laisserai à un autre de ses nombreux amis, Charles Salloum qui, les yeux emplis de respect et d'émotion à l'évocation de Roger, confie:
" Roger Casini, dans la vie comme sur les jeux de boules, c'est pas seulement un Monsieur, c'est surtout un gentleman! D'ailleurs bien des jeunes devraient s'en inspirer!" 
Nul doute que si Charles avait été un prince anglais, il aurait appelé son ami Sir Casini!