8ème GRAND PRIX GAP ALPES PETANQUE 2013

Vendredi 23 Août 2013

Jean Provensal le dynamique Président de Gap Alpes Pétanque a réussi une nouvelle fois à rassembler pendant les journées boulistes des milliers de joueuses et de joueurs qui ont pu s'adonner à leur sport favori : la pétanque en tête à tête , doublettes , triplettes et mixte et bien sûr les 2 concours au jeu provençal dont le 7ème grand Prix Doublettes qui a fait le plein avec 128 équipes .Bravo donc au Président mais aussi et surtout à toute son équipe de bénévoles qui n'a pas ménagé sa peine pour que le critérium gapençais soit une belle réussite.
Le national poursuit sa route et les battus peuvent se rattrapper avec le Grand Prix Gap Alpes Pétanque en doublette qui l'an passé a vu la victoire de Denis Mar de la Boule Diplomate de St Victoret asocié au jeune et talentueux Nicolas Cipréo de la Boule Amicale de Velaux

LES INSCRIPTIONS SONT ACCEPTEES JUSQU'AU SAMEDI 31 AOUT A 20 HEURES AU NUMERO : 04.92.53.91.13 .
LE CONCOURS EST LIMITE A 128 EQUIPES

La dotation sera de 2100 euros plus les frais de participation et les lots aux vainqueurs et finalistes
Retrait des cartons à partir de 8 heures , début de la compétition à 9 heures..









Les vainqueurs 2013 : Gilles Assigal et Jacques Onnorus
Les vainqueurs 2013 : Gilles Assigal et Jacques Onnorus
Le 8ème Grand Prix Gap Alpes Pétanque limité à 128 équipes a fait le plein avec 127 doublettes qui étaient sur la ligne de départ pour disputer 4 parties et ainsi faire partie des 8 dernières équipes qui disputeront les 1/4 de finales lundi matin.

les vainqueurs 2012 Denis Mar et Nicolas Cipréo jouaient la 4 ème en cette fin d'après-midi ensoleillée tout comme Gilles Assigal et Jacky Onnorus.

Il faut noter la présence de quelques féminines parmi ces 127 équipes avec Fabienne Rambla , Mary Thiers ,Monique Carta ,Mireille Gallien et Cathy Schreiner championne de Lorraine qui faisait équipe avec Yves Isnard et.....qui jouaient la 4ème partie contre Bernard Mourre et Gilles Boyer .
Coco Peyronel et Fabien Lepart jouanient eux aussi la 4ème contre les locaux et joueurs de Grosse Boule J.Michel Pourroy et David Zittel.

Les finalistes Gilles Boyer et Bernard Mourre
Les finalistes Gilles Boyer et Bernard Mourre
TIRAGE ET RESULTATS DES 1/4 DE FINALES

ASSIGAL GILLES ET JACQUES ONNORUS BATTENT ABELLO DANIEL ET JACQUES DEBARD

BERNARD MOURRE ET GILLES BOYER BATTENT DENIS MAR ET NICOLAS CIPREO

ALAIN DALMASSO ET GEORGES SARRAZIN BATTENT J.CLAUDE PEYRONEL ET FABIEN LEPART

FLORIAN GUIARD ET MICHAEL BLANC BATTENT STEPHANE CASABONA ET J.CLAUDE MACHIARELLI

Nicolas Cipreo et Denis Mar ne feront pas le double . Ils ont ete battu sur le fil par Mourre et Boyer 13 a 12.

Cathy Schreiner ( championne de Lorraine) et Yves Isnard ont chuté à la 4 ème partie face aux futurs finalistes
Cathy Schreiner ( championne de Lorraine) et Yves Isnard ont chuté à la 4 ème partie face aux futurs finalistes
TIRAGE DES 1/2 FINALES QUI SE DEROULERONT CE LUNDI APRES-MIDI DANS LE CARRE D'HONNEUR

ASSIGAL ET ONNORUS BATTENT GUIARD ET BLANC

MOURRE ET G. BOYER BATTENT DALMASSO ET SARRAZIN

1ère équipe qualifiée pour la finale celle de Gilles Assigal et Jacques Onnorus qui ont battu les jeunes Haut-Alpins Florian Guiard et Mickael Blanc sur le score de 13 à 5 . Ces derniers avaient pourtant pris un bon départ en menant 5 à 0 mais Jacky Onnorus fin tacticien a dès qu'il a marqué raccourci la distance ce qui a complètement déréglé ses adversaires .

Les locaux J.Michel Pourroy et David Zittel n'ont pas franchi la 1ère journée.
Les locaux J.Michel Pourroy et David Zittel n'ont pas franchi la 1ère journée.
La finale entre le dignois Gilles Boyer et le Haut-Alpin Bernard Mourre et le pensionnaire de la Boule Provençale de St Maximin Gilles Assigal et le marseillais Jacques Onnorus a débuté à 16 h 30.

Bon départ de Onnorus qui mène 4 à 2 . Les alpins ne se décourager pas pour autant et ils entamaient une belle remontéé , dépassaient leurs adversaires et faisaient le break pour mener 11 à 5.
La victoire était toute proche mais Onnorus et Assigal ne s'avouaient pas vaincus et haussaient leur niveau de jeu ( 9 boules frappées consécutivement par Assigal ) et le marseillais et le varois s'imposaient après près de 3 heures de lutte sur le score de 13 à 11.